MDMA

MDMA

15,00

La MDMA (pour 3,4-méthylènedioxy-N-méthylamphétamine) est une amine sympathicomimétique, molécule psychostimulante de la classe des amphétamines.
elle peut etre consommé de la facon suivante
L’ecstasy est principalement ingéré, soit sous forme de cachet ou de gélule, soit sous forme de parachute avec la poudre. On peut également le sniffer ou, plus rarement, le fumer chasser le dragon ou l’injecter.

Compare

Share:

acheter fda mdma en ligne, acheter mdma, acheter fda mdma, acheter fda mdma sur internet, acheter fda mdma en france, comment acheter fda mdma

PRESENTATION DE LA MDMA

La MDMA (pour 3,4-méthylènedioxy-N-méthylamphétamine) est une amine sympathicomimétique, molécule psychostimulante de la classe des amphétamines.
elle peut etre consommé de la facon suivante
L’ecstasy est principalement ingéré, soit sous forme de cachet ou de gélule, soit sous forme de parachute avec la poudre. On peut également le sniffer ou, plus rarement, le fumer chasser le dragon ou l’injecter.

Puissant sympathicomimétique et sérotoninergique, la MDMA est souvent utilisée comme drogue, vendue alors sous forme de cristaux souvent impurs ou de pilules sous le nom d’ecstasy (de teneur variable en principe actif). Ces produits ne contiennent souvent pas que de la MDMA mais aussi des molécules proches telles que des sous-produits de synthèse (MDA ou MBDB) ou des analogues de synthèse comme la méthylone.
quel différence faisons nous entre la taz , ecstasy et la MDMA , La MDMA est la substance active de l’ecstasy (appelé aussi taz). Ce sont donc les mêmes choses. Dans le cachet d’ecstasy, il y a les excipients qui sont utilisés pour compresser le cachet, mais ils sont généralement inactifs.

Vous pouvez donc prendre de la MDMA soit en cachet, soit en cristal.

Pour les cachets d’ecstasy, la teneur moyenne des saisies douanières était habituellement de 60 à 80 mg par comprimé ; Mais elle est passée à 145 mg depuis quelques temps

La MDMA en poudre ou en cristaux est réputée plus « pure ». dans les annes 2000 les saisies montraient un taux de pureté moyen de 60 %.

La MDMA est un stimulant du système nerveux central qui possède des caractéristiques psychotropes particulières, qualifiées par certains auteurs d’entactogènes
Plus des trois quarts (77.0 %) des pilules d’ecstasy analysées en 2017 contenaient plus de 120 mg de MDMA*HCl1. Depuis 2011, de plus en plus de pilules très fortement dosées (>120 mg de MDMA*HCl) sont analysées. Plus de 120 mg de MDMA*HCl peuvent représenter une trop grande quantité car des effets indésirables tels que crispement de la mâchoire ou contraction des yeux et des nerfs, pouvant aller jusqu’à des crampes peuvent se manifester de manière plus aigue. Des doses élevées entraînent un risque d’augmentation de la température corporelle, une déshydratation du corps et mettent fortement sous pression le système cardio-vasculaire
la teneur En moyenne, les pilules d’ecstasy contenant de la MDMA (n=160) analysées au DIZ et dans les drug checking mobiles contenaient 159,2 mg de MDMA*HCl. La teneur allait de 44.5 mg à 285.3 mg de MDMA*HCI par pilule. Au total en 2017, une alerte a été émise pour 84.5 % des pilules analysées (+5.0 %). Une alerte a été émise pour 77 % (+5.3 %) des pilules d’ecstasy analysées en raison d’une teneur élevée en MDMA (>120 mg MDMA). Une alerte a été émise pour 13.8 % (+2.8%) des pilules d’ecstasy analysées en raison de substances pharmacoactives inattendues. Le graphique 1 montre l’évolution de la teneur en MDMA dans les pilules d’ecstasy depuis 2007

MODE DE CNSOMMATION

Sous forme de gélule ou de comprimé, l’ecstasy s’avale. Les usagers emploient souvent l’expression « gober ».
Sous forme de poudre, l’ecstasy se sniffe. Les comprimés et les cristaux peuvent aussi être écrasés avant d’être sniffés.
La poudre et les cristaux peuvent être pris en « parachute » : ils sont enroulés dans du papier à rouler puis ingérés.
La poudre peut aussi être déposée sur du papier aluminium, chauffée par en-dessous et la vapeur est ensuite inhalée. Ce mode de consommation s’appelle la « chasse au dragon ».
Enfin, plus rarement la poudre peut être diluée puis injectée.

-Sniffer

Sniffer la MDMA, est une pratique très courante, en effet l’avantage du « sniff » est que (comme la majorité des produits), l’effet arrive quasi immédiatement après le « sniff » ce qui est très pratique dans un souci de rapidité quand on sait que par l’ingestion de MDMA le début des effets ne commenceront pas avant 30 minutes voir jusqu’a 1h30 après l’ingestion. Sniffer la MDMA peut être très douloureux (voir la citation ci-dessous), si malgré tout vous voulez la consommer ainsi, écraser le plus possible vos cristaux ou votre taz pour obtenir une poudre la plus fine possible. Plus elle sera fine, moins vous aurez mal, deplus faire votre trace la plus fine et longue, pourra vous aider pour vous arreter pendant votre trace quand vous sentez que vous en avez assez inhaler.

-Le parachute

Le parachute est un moyen de consommation courant de la MDMA quand elle est en poudre ou en cristaux. Il s’agit d’enrouler la poudre dans une feuille à rouler, puis de l’avaler avec un verre d’eau

-Chasser le dragon / fumer

Les cristaux de MDMA sont parfois fumés, à l’aide d’un papier d’alu, c’est ce qu’on appelle chasser le dragon

 

EFFET RECHERCHE

désinhibition, forte confiance en soi ;
sensations d’énergie et de forme (plus de performances physiques) ;
coupe-faim (anorexigène);
fortes sensations de bien-être, d’euphorie et de bonheur intense ;
sensation d’empathie d’où sa qualification d’empathogène
entraîne et facilite le contact, d’où sa qualification d’entactogène ;
exacerbation des sens, notamment proprioceptif (danse), tactile, et musical ;
sensations de stimulation et de relaxation simultanées.
On l’appelle aussi « pilule d’amour », car elle provoque dans la majeure partie des cas un sentiment de tolérance, d’amour universel et de paix intérieure. La MDMA peut augmenter la sensation de désir pour quelqu’un mais n’augmente pas les performances sexuelles.

C’est également un puissant sérotoninergique, ce qui lui confère à fortes doses, ou en cas d’usage régulier, un pouvoir neurotoxique. Elle est particulièrement répandue dans le milieu festif, fréquemment associée au mouvement techno, aux rave parties et à la musique électronique.
en ce qui concerne les risque Outre les effets secondaires types de la MDMA, il y a le risque de consommer des substances inattendues, des produits de coupe pharmacoactifs et des pilules fortement dosées. Des pilules d’ecstasy ayant le même logo et le même aspect peuvent cependant différer considérablement au niveau de leur composition

COMMENT REDUIRE LES RISQUES

Toute consommation expose à des risques. Il est toujours préférable de s’abstenir, en tout cas de reporter la consommation quand on se sent fatigué, stressé, mal ou qu’on éprouve de l’appréhension. Il est également préférable de consommer avec des gens de confiance, dans un contexte rassurant.

Attention aux doses (surtout les premières fois) : attendre de connaître les effets sur soi avant de chercher à consommer plus ou plus souvent, par exemple ne prendre qu’une moitié de comprimé, en tout cas ne pas prendre plusieurs comprimés à la suite .
Ne pas mélanger plusieurs produits ensemble, en ce qui concerne l’ecstasy éviter en particulier l’alcool et les médicaments du type antidépresseurs et benzodiazépines.
Pour éviter l’hyperthermie et la déshydratation, il est conseillé de boire régulièrement de l’eau en quantité raisonnable, de porter des vêtements amples qui permettent une bonne ventilation du corps.
Prévoir la possibilité de se reposer les jours suivants une prise d’ecstasy.
Limiter la fréquence de la consommation
Éviter de conduire un véhicule ou d’entreprendre une activité « à risques » sous l’effet de l’ecstasy

acheter fda mdma en ligne

Contectez Nous

Customer reviews
  • 0
    0 ratings
  • 5 Stars
    0%
    4 Stars
    0%
    3 Stars
    0%
    2 Stars
    0%
    1 Star
    0%
Reviews

There are no reviews yet.

Write a customer review

Be the first to review “MDMA”

TOP

X
WhatsApp